Index du forum Les Esprits industrieux Les Règles

Questions, réponses et précisions sur les Règles

Re: Transformer un scénario V1 en V4 (Souffle du dragon)

Messagepar Hieldayn » 07 Oct 2017, 20:27

C'est peut-être pas re-précisé en N4, donc je vais te dire ce que j'ai en tête des éditions précédentes.

Les Akashas étant des cristallisations de Ka par les rêves, il y a une grosse notion analogique.

Magie : quand tu en fais, il y a toujours un principe de substitution. Si tu fais un sort d'Eau, selon la puissance du sort, tu la "prends" quelque part pour la concentrer dans ton sort. On reste dans le "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", mais tu n'es pas dans un environnement grand comme le Graal Primordial, tu es dans une toute petite parcelle de Ka-Soleil cristallisé, et avec d'encore plus petites portions de Ka-Éléments, juste assez pour représenter ce que ça doit représenter. Donc pour revenir au sort d'eau, tu peus aller jusqu'à voir le puits du coin s'assécher parce que toi tu as lancé un sort d'eau, ou toutes les torches s'éteindre à la suite de ton sort de Feu... ce qui va certainement susciter des réactions de la part des habitants de l'Akasha... Sorcière ?? :roll: :twisted:

Kabbale : la seule possibilité est d'invoquer des créatures en lien avec l'Akasha. Invoquer des créatures de Zakaï dans un Akasha hyper "arthurien", c'est possible (bien que plus difficile que la normale). Par contre, invoquer une créature d'Aresh dans le pays des bisounours, c'est juste pas possible. Comme d'invoquer une créature de Méborach dans un Akasha apocalyptique... Là c'est une grande liberté donnée au MJ pour déterminer si oui ou non une créature invoquée par le Kabbaliste peut venir ou non. Quoi qu'il arrive, ça nécessitera un jet de dés, plus difficile qu'à la normale si tant est que cela soit possible, et la puissance de la créature sera de toute façon plus ou moins amoindrie. :(

Alchimie : le lien entre l'Alchimiste et son Laboratoire resté sur terre est "comme" coupé (pas complètement, il reprend le lien quand il revient), car il n'est pas dans le même plan, et il ne peut donc effectuer aucune transmutation (puisque c'est le Labo qui la fait). Le seul moyen serait de venir dans l'Akasha avec le labo, à la limite, mais alors rentrerait en compte le principe de substitution (outre les problèmes de logistique). :cry:


PS : tu n'as à prévenir que tes personnages joueurs qui ont des notions en Akashas... Les autres, pour moi, devraient le découvrir à leurs dépends, tant pis, mais c'est une bonne façon d'apprendre, de leur faire comprendre... :twisted:
Je dis ça, je dis rien...
Avatar de l’utilisateur
Hieldayn
Compagnon
 
Message(s) : 283
Inscrit le : 16 Fév 2013, 09:46
Localisation : Isère

Re: Transformer un scénario V1 en V4 (Souffle du dragon)

Messagepar caltera » 26 Oct 2017, 12:35

Merci pour ces réponse. Le passage dans l'akasha s'est bien passé, même si ils se sont demandé pourquoi la magie de feu pour courir plus vite du pyrim éteignaient les bougies avoisinante... on à eu une belle course poursuite.

Je prépare à présent la partie karnak du scénario. Il y a deux questions que je me posait question règles. La première consiste dans le sacrifice de point de ka que demande la réactivation du plexus et le lien qui liera l'onirim à ce plexus. Dois je faire sacrifier un point de ka dominant de chacun des joueurs pour la réactivation du plexus? Est ce que ce n'est pas vraiment lourd quand on vois qu'il leur faudra autant de point de sapience pour récupérer ce point dépensé? Ca s'apparente presque au coût d'un effet jésus, et j'ai peur que s'ils pensent devoir dépenser un point de ka dominant par plexus ils se découragent rapidement de tenter les autres.
La solution serait de faire dépenser un point de ka non dominant comme pour une blessure d'orichalque ou magique, mais dans ce cas il suffirait à un des kabbaliste de faire un rituel pour invoquer une bête qui soigne les blessure du ka, ou à mon joueur de la tempérance de faire jouer ses relations pour retrouver "gratuitement" ce point perdu, ce qui perd le sens du sacrifice. J'aimerais vraiment que ce point sois marquant pour les joueurs sans qu'il sois pénalisant.
Le second point de règle porte sur le Khaïba. Mon nephilim de la tempérance devrais repérer facilement que Saldek est à deux doigt de la Khaïba. Si j'ai bien compris, c'est un état franchement affaibli, à la limite de la perte de raison. J'ai alors du mal à comprendre que Saldek se transforme en monolithe dans la prison. Stratagème pour s'enfuir? Ou il ne reste que sa Stase vidée de toute energie? La v4 n'est vraiment pas claire sur cela.

Coté combat, il y a 3 possibilité, si j'ai pus adapter le pnj assez facilement, je me demande à quel niveau de ka mettre l'invocation de la créature qui sert St michel. J'avais pensé à la traiter comme une invocation de kaballe avec 16 en stat pour pouvoir faire face à 4 joueurs plus facilement. De même pour Cernunnos. Pour le Guennec, j'hésite sur la complexité du combat envisageable. C'est un simple humain, je ne le vois pas tenir face a 4 nephilim, même en présence de ses compère et de ses molosses. Dois je jouer sur la dangerosité du fusil pour le simulacre?

Jusqu'a présent j'ai eu des joueurs beaucoup trop prudent pour leur sécurité mais également un poil trop entreprenant et visible. Je souhaite vraiment que cette partie du scénario sois un tournant pour la campagne en les plongeant dans l'univers, et je prend les conseils :)

Merci encore par avance pour les aides et suggestions
caltera
Novice
 
Message(s) : 10
Inscrit le : 29 Sep 2017, 17:52

Re: Transformer un scénario V1 en V4 (Souffle du dragon)

Messagepar Trismegiste » 26 Oct 2017, 16:12

salut

La première consiste dans le sacrifice de point de ka

Dans mon setting de règles, une puce de Ka correspond à un effet-jésus donc j'ai fait une puce temporaire pour chaque neph participant au rituel : "tout le monde dans le même bateau" , surtout que j'ai pas d'hydrim donc pour Ys, ça aurait coincé.
Et ce n'est pas une blessure au sens strict donc la guérison par la kabbale ne marche pas.

J'ai alors du mal à comprendre que Saldek se transforme en monolithe dans la prison

Saldek se transforme en monolithe quand il rencontre le templier (Paul Meunier ? de tête). C'est non-controlé.
Il faut savoir (et c'est pas du tout expliqué dans N4, ni dans NR (à part dans le codex)) qu'une crise de Khaïba peut prendre plusieurs formes différentes :
- éthérée : le neph devient un spectre
- basaltique : un élément fantasmagorique du décor <= Saldek
- nanisme : comme son nom l'indique
- gigantisme : comme son nom l'indique
Ca dépend de la conjonction du jour. C'est pas une fuite : techniquement, le pentacle est toujours prisonnier du "corps"

Donc à Carnac (Karnak c'est en Égypte), Saldek devient un menhir car il est resté obsédé par ça

je me demande à quel niveau de ka mettre l'invocation de la créature qui sert St michel.

Je ne me suis pas emmerdé : je l'ai faite invulnérable aux dégâts physiques & mes pj n'avaient rien pour faire des dégâts magiques, donc : fuite en courant et obligés d'aller chercher l'amulette chez les gothiques.

Pour le Guennec, j'hésite sur la complexité du combat envisageable

Là mes pj s'étaient sur-armés jusqu'aux dents, ils les ont mitraillé à coup de FAMAS :lol:
Mais les flics/templiers ont débarqué & ont commencé la traque (& qui a fini par provoquer 2 morts dans le groupe)

Par contre pour Cernunos, je l'ai fait apparaitre et il a donné quelques coup mais c'était purement cinématographique (façon kyoshin-hei de Nausicaa si tu connais) car à partir du moment où le Guennec meurt, il se délite. Donc la cible n'est pas l'imago mais l'humain. Je l'ai fait jouer comme ça, c'est plus dramatique.

j'ai eu des joueurs beaucoup trop prudent pour leur sécurité mais également un poil trop entreprenant et visible.

Les templiers sont infiltrés dans les rouages de la police. Dès qu'il y a une histoire de morts par épée ou de pentacles laissés à l'arrache, tu peux sûr qu'il y a un manteau noir ou au moins un pion qui enquête. Après c'est facile en Bretagne : un flic passe par les 3 ou 4 hotels du bled et demande si il y a des "gars bizarres" (métamorphes) qui viennent d'arriver & bingo. Il faut faire monter la paranoïa.

Autre option plus bourrine mais qui est généralement mal vécue : faire intervenir l'arcane de la Justice pour viol de la Loi Hermétique. Il suffit de faire passer un adopté qui leur promet 1 siècle de stase au prochain effet pyrotechnique en public et généralement ça (se) calme.
Avatar de l’utilisateur
Trismegiste
Compagnon
 
Message(s) : 131
Inscrit le : 30 Août 2015, 22:03
Localisation : Nissa la Bella

Re: Transformer un scénario V1 en V4 (Souffle du dragon)

Messagepar Hieldayn » 26 Oct 2017, 17:46

caltera a écrit: le sacrifice de point de ka


Je confirme : un Sacrifice n'est pas un dommage, c'est volontaire, c'est un don de soi.
Oui, c'est cher.
En se basant sur les éditions précédentes, pour ce point, je fais ceci :

Le PJ note la valeur actuelle à côté, c'est celle qu'il prend en compte pour tous ses jets. Il pourra le "récupérer" par un processus assez simple : en se baignant dans un Plexus de l'élément concerné.
En Fait, en N2 c'était assez récurent de sacrifier un pt de Ka pour réussir un Sort... On les récupérait à la prochaine Grande Conjonction. Maintenant on dépense assez de pts de stase pour avoir une réussite auto, et on recharge la Stase dans des Plexus/Nexus : donc ça revient au même.
Pour ce qui est de la récupération, disons que pour un Sacrifice, il va quand même falloir une certaine méditation profonde, dans un cadre propice... tu peux soit garder le coup de la prochaine Grande Conjonction, soit le Plexus balaise (voire Nexus), soit du temps (tu leur rends à la fin d'un Acte, par exemple)
Il faut que ce soit juste handicapant (ludiquement parlant), car en effet tu as raison, s'ils ne sont pas assez convaincus en tant que Joueurs, il ne joueront pas le jeu.

Pas de distinction Dominant ou pas : c'est juste la branche qui est affectée. Disons que par principe, payer en sacrifice du Ka Dominant c'est quand même déjà assez beau... Pas la peine d'en rajouter, ou de lui faire rééquilibrer son Pentacle. Ils perdent dans cet élément, et uniquement celui-ci, en terme d'utilisation.

Dans tous les cas, s'ils dépensent de l'XP pour monter ce Ka amputé, reste sur la base de ce qu'ils ont sans sacrifice. c'est toujours là, finalement, dans un coin, et un gros-bill n'a pas à payer moins cher son XP pour ensuite récupérer facilement le point sacrifié.

Restes flou sur les modalités de récupération ou laisse-les t'épater sur leur RP pour le récupérer.
Mais pas de soin, ni de Tempérance... ça pour moi c'est sûr.

caltera a écrit: sur le Khaïba.


Si tu vois un mec avec la lèpre, ou tout déformé, t'as pas besoin d'être de la croix-rouge pour voir qu'il va pas bien... tu sais par contre pas vraiment quand il va claquer...

Le Khaïba c'est pareil : les branches de Ka sont bulbeuses, tuméfiées, déformées, ternes, ou brillantes, ou que sais-je... N'importe quel Neph voit en V-Ka qu'il n'est pas bien.
L'Adopté de la Tempérance pourra peut-être mieux doser le niveau de l'affliction... ("je lui donnes 3 mois" ... "on peut plus rien pour lui, juste apaiser ses douleurs"... ) et vaguement "quantifier" le niveau de Khaïba...

Pour ce qui est du déclencheur, c'est comme quelqu'un qui a une phobie assez déraisonnée, que les gens ne comprennent pas forcément... On sait pas pourquoi ils pètent un câble, ni ce qui a fait que leur volonté s'est éteinte, ou qu'ils ont arrêté de se battre contre une maladie... Car le Khaïba en est une (un cancer, même..)

EDIT : fautes de frappe ou précisons.
Je dis ça, je dis rien...
Avatar de l’utilisateur
Hieldayn
Compagnon
 
Message(s) : 283
Inscrit le : 16 Fév 2013, 09:46
Localisation : Isère

Précédent

Retour vers Les Règles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


cron