Première Masterisation

Vos récits d'Aventure, vos essais, vos œuvres et la recherche de joueurs
Avatar de l’utilisateur
requiem
Apprenti
Messages : 90
Inscription : 02 déc. 2017, 16:28

Première Masterisation

Message par requiem »

Bonjour à tous,

Comme je l'ai précisé dans ma présentation, je me prépare à me lancer dans la masterisation de Neph dans un futur plus ou moins proche.
Avant de me lancer dans l'approfondissement des règles, de l'univers.... je cherche des idées de scénario déroulant une campagne. J'aimerais beaucoup vos avis sur ces premières pistes, surtout pour savoir si elles sont cohérentes avec l'univers de Nephilim !

Voici l'idée :

MJ ONLY évidemment
La campagne se déroule autour du mythe des pommes d'or du jardin des Hespérides.
J'aimerais une construction dans l'esprit du film "memento". L'idée serait que l'oubli des précédentes incarnations des PJ les mets dans une situation de multiples manipulations et chaque effet mnémos leur permettrait de se rendre compte de l'une de ces manipulation.

La campagne serait construite pour 4 joueurs.

Un PNJ du nom de "L'Etoile" réunit les 4 joueurs pour qu'ils deviennent les simulacres des 4 PJ. Profitant de leur confusion, il se présente comme le "5ème" de leur groupe (chaque joueur incarne un ka dominant différent).
La mémoire des PNJ est gravement altérée et leur premier effet Mnémos serait très parcellaire :
- Ils ne se souviennent ni où ils sont, ni à quelle époque. Ils comprennent simplement qu'un danger très oppressant est "à la porte". Ils sont tous les 4 à prendre une décision drastique : volontairement sacrifier leur mémoire (grâce aux eaux lustrales ?) pour être certain que ce qu'ils ont caché ne soit pas découvert.

La première résolution serait que ce qu'ils ont caché est une pomme du jardin des Hespérides, qu'ils ont dérobé à "Etoile" qui les suit d'incarnations en incarnations afin de leur faire "cracher le morceau" de la cachette de la pomme

La deuxième révélation serait un premier élément sur l'identité d'"Etoile" et sur la pomme : Etoile serait un membre du bateleur qui a fondé des société d'initiation d'humains. La pomme étant un outil pour développer leur Ka-Soleil et les initier aux savoirs occultes.

La troisième révélation serait qu'en réalité, Etoile, kabbaliste de pachad, est un adopté du Soleil. Il est "Etoile du Matin" ou "Lucifer" ou encore "Hespéros", le créateur des pommes des Hespérides. La pomme est un outil permettant de développer puis de voler le Ka-Soleil d'humains qu'il trompe sous le prétexte de les initier.

Je pensais à deux temps forts en longs effets mnémos joués par les PJ :
- La Guerre de Troie : Troie serait la première société d'humains initiés par Etoile. Les PJ participe à la guerre en tant que simple membres de l'armée Grecque
- Le Massacre des cathares à Montségur : dernière tentative d'Etoile. Les PJ ayant obtenu une certaine influence dans le monde occultes, ils sont chargés par la Maison Dieu d'arrêter les agissements d'Etoile. Alors qu'ils sont sensés se débarasser d'Etoile et des humains présents : ils découvrent Montségur rempli de cadavres, les humains vidés de leur Ka Soleil, et la pomme emplie à son maximum. Ils dérobent ici la pomme et partent la cacher : traqués par Etoile,
les Templiers....

Dans le présent : ils devront retrouver la pomme pour s'en débarrasser une bonne fois pour toute
J'en suis encore qu'aux balbutiements, mais si vous avez des remarques, je suis très preneur !
Avatar de l’utilisateur
Hieldayn
Compagnon
Messages : 435
Inscription : 16 févr. 2013, 09:46
Localisation : Isère

Re: Première Masterisation

Message par Hieldayn »

Tu devrais regarder du côté du site des Heritiers et des Vision-Ka / Palimpsestes pour des idées et directement des scénarios, ça t'approfondira de fait l'univers avec des mises en situation.

Ton pitch est sympa. Mais je te conseille d'éviter quand même tout de suite de leur mettre un PNJ Nephilim "qui n'est pas ce qu'il montre qu'il est" d'entrée, sinon tes joueurs risquent de se méfier de tous tes PNJ Neph, or il faut déjà qu'ils apprennent à se méfier des sociétés secrètes et avoir un tantinet confiance en leurs frère, au moins au début...

ça c'est l'expérience qui parle... ;)

Voire : si tes PJ ont bien compris l'univers, ils vont trouver l'idée super bien, la jouer "on n'aime pas les humains, on veut redevenir liiiibres !!" alors ils vont essayer de trouver l'artefact pour leur propre compte... et ça serait très Nephilimesque... :roll:

Tout ce qui est autour des pommes d'Or, je ne m'y attaquerais pas, ça va faire imbroglio avec l'Atalante Fugitive (voir le supplément lui étant dédié) or cette partie sur ce thème est déjà très abordée et très touffue...

Donc ci tu aimes ce mythe, je te conseille de plutôt voir dedans ce qu'il en est et, éventuellement, si tu le souhaites, mélanger ça avec ton idée de départ, quitte à volontairement donner à tes idées des noms déjà utilisés pour d'autre choses (pommes d'or et Hespérides) pour embrouiller les joueurs... :twisted:
Je dis ça, je dis rien...
Avatar de l’utilisateur
Trismegiste
Compagnon
Messages : 218
Inscription : 30 août 2015, 22:03
Localisation : Nissa la Bella

Re: Première Masterisation

Message par Trismegiste »

requiem a écrit :Bonjour à tous,
MJ ONLY évidemment
La campagne se déroule autour du mythe des pommes d'or du jardin des Hespérides.
J'aimerais une construction dans l'esprit du film "memento". L'idée serait que l'oubli des précédentes incarnations des PJ les mets dans une situation de multiples manipulations et chaque effet mnémos leur permettrait de se rendre compte de l'une de ces manipulation.
A moins que tu ne veuilles volontairement t'éloigner de la storyline officielle, les pommes d'or, les Hespérides & tutti quanti sont largement utilisées & traitées dans la campagne de l'Atalante fugitive (qui n'est pas un scenar à mettre entre les mains de joueurs débutants à Neph à mon avis)

D'autre part, les effets-mnenos constituent un moteur scenaristique excellent, pour faire de la narration par exemple, mais ils ont un gros problème : il n'y a aucune tension dramatique, à moins que le ressort dramatique de l'effet-mnemos soit, pour les joueurs, de "refaire" les mêmes actions pour reconstituer l'histoire perdue. Mais ça tourne vite au "jour de la marmotte", d'expérience.
Avatar de l’utilisateur
Zagul
Héritier de Babel
Messages : 165
Inscription : 23 juin 2017, 11:00

Re: Première Masterisation

Message par Zagul »

Je trouve ton idée très intéressante. C'est une bonne source d'inspiration à Nephilim que de prendre les mythes et les twister.

En plus des conseils qui te sont donnés au-dessus, je dirais que ton postulat est à exploiter avec précaution. En effet, le moyen le plus sûr de "perdre la mémoire" pour un Nephilim est de s'exposer à l'orichalque, par contre c'est de la destruction pure et simple donc il est peu probable qu'il récupère ses souvenirs.

Bon point, tu exploites beaucoup d'époques déjà bien traitées dans le jeu, par contre à voir si tu veux rester dans le canon officiel ou pas. N'hésite pas à demander si tu veux plus d'informations.

Une idée en passant, Etoile pourrait être devenu un Selenim, dans ce cas l'artefact pourrait lui servir de source d'assouvissement.

Pour l'exploitation des effets Mnemos, de mon côté je les "classe" en deux types. Les effets Mnemos "courts" qui sont de la narration pure et que j'utilise pour évoquer des souvenirs déjà existants. Et les effets Mnemos "longs" qui sont du jeu, je les utilise pour des souvenirs que les joueurs redécouvrent, dans ce cas ils peuvent avoir des gains ou des pertes de compétences, de Sciences Occultes, ...
Au bûcher !
Avatar de l’utilisateur
requiem
Apprenti
Messages : 90
Inscription : 02 déc. 2017, 16:28

Re: Première Masterisation

Message par requiem »

Merci pour vos conseils !!
Je vais essayer de regarder du côté de l'Atalante et voir si je m'en rapproche ou au contraire si je change des choses pour ne pas empiéter dessus.

Je vais tenter de réfléchir à modifier tous ça en fonction de vos remarques. :D

Hieldayn : Je vais peut être effectivement retarder l'arrivée de ce PNJ traitre et au moins leur proposer en, premier lieu un PNJ à qui faire réellement confiance.
Pour le côté "on n'aime pas les humains", ce qui avait bnien fonctiopnné à ma table en tant que PJ c'était justement de s'incarner soit même. Genre Bertrand Tartanpion joue un Eolim incarné dans Bertrand Tartanpion, Jacques Durand joue un pyrim incarné dans Jacques Durand... Rapidement, en tant que joueur tu te sens plus attaché à ton simulacre et tu prend le point du vue humain un peu plus à cœur que ce sont de bêtes manteaux qu'on enfile :P


Trismegiste : à mon ancienne table on jouait souvent les effets ménmos et le MJ parvenait à y mettre beaucoup de tension. L'idée était qu'on ne "jouait pas l'effet ménmos" mais qu'on jouait "l'incarnation dans le passé". Du coup tout avait fatalement des conséquences. Mourrir se répercutait sur les gains en sapience, sur les compétences, sur les scénarios ultérieurs....
Pour ça, on jouait tous les effets mnémos dans l'ordre (on a d'abord joué au 2ème siècle avant JC pendant la guerre des Gaules puis en -50 lors de l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, puis le siège de Jérusalem en 70....). Sur le présent : ces scénarios avait des impacts neutres ou positifs, sur les scénar "ménmos" suivant par contre, ils pouvaient avoir des conséquences dramatiques.

Zagul : une source d'assouvissement ? Je ne suis pas hyper point sur les Selenim

Du coup lorsqu'on prend des coups d'orichalque, la sapience perdue ne peut pas être retrouvée ?
C'est pas forcément inexploitable donc/ Ils pourraient s'être laissé des indices et même sans retrouver la mémoire, il pourraient remonter le fil de leur indices pour retrouver l'artefact.
Avatar de l’utilisateur
Hieldayn
Compagnon
Messages : 435
Inscription : 16 févr. 2013, 09:46
Localisation : Isère

Re: Première Masterisation

Message par Hieldayn »

Je suis pas fan de trop mixer soi-même et jdr... mais tu fais comme tu veux.

D'autant qu'à Neph, on joue vraiment les Neph et non (ou rarement ) les simulacres. Il vaut mieux prendre ce rôle qui est riche. Et de toute façon, quand le Neph est incarné, le Simulacre est vraiment en "off" et n'est absolument pas conscient (sauf cas très très particulier)... l'inérêt du jeu étant justement de tenter le jeu de rôle de l'être pluri-millénaire qui a un point de vue au-delà de l'humanité, mais l'incluant dans ce "tout".

Et même si le Neph n'a que peu de considération pour les humains, il en a besoin, et doit s'en préoccuper. En effet, faire le con avec, c'est risquer de laisser des traces qui mèneront les arcanes mineurs à lui, l'esquinter c'est risquer le retour en stase ou la narcose, et le tuer parce qu'il en a vraiment rien à faire c'est risquer la vindicte de La Justice pour qui le suicide de simulacre est un crime majeur... sans compter la perte de Ka de la réincarnation (chose qu'un PJ supporte très mal et participe à en dissuader les joueurs :twisted: )

L'incarnation c'est pourri, surtout quand on n'aime pas les humains, mais tout Neph sait que c'est une question de survie et qu'il faut faire avec... ce qui est assez intéressant en soi.
Je dis ça, je dis rien...
Avatar de l’utilisateur
requiem
Apprenti
Messages : 90
Inscription : 02 déc. 2017, 16:28

Re: Première Masterisation

Message par requiem »

D'autant qu'à Neph, on joue vraiment les Neph et non (ou rarement ) les simulacres. Il vaut mieux prendre ce rôle qui est riche.
C'est drôle c'est justement une question qui revenait très souvent à ma table et pour laquelle on avait des points de vue très différents !
Certes on peut considérer qu'on ne joue pas le simulacre mais je suis d'avis qu'on ne joue pas non plus 'être "pluri-millénaire qui a un point de vue au-delà de l'humanité" :P
Les Kaïms n'existent plus et ce n'est pas ce qu'on joue : on joue des êtres nouveaux nouveaux, incarnés dont les simulacres sont au centre de leur être tout au autant (sinon plus ?) que leur pentacle millénaire.

Surtout qu'au début de leur incarnation dans un nouveau simulacre (voire la plupart du temps) : qu'est ce qu'ils se rappellent le plus ? Des millénaires d'existences ou des années de vie du simulacre ?
Ils ont peut être vécu plusieurs millénaires mais ne leur reste de cette existence que des fragments épars, des grains de sables distribués sur des éons sans forcément beaucoup de constance. Alors qu'ils se rappellent dans les moindres détails la vie, certes courte mais intégrale et continue, du simulacre.

Pour moi à chaque incarnation, un nouvel être né : différent du simulacre mais différent aussi de l'entité de KA millénaire et c'est ça un Néphilim. Le simulacre n'est pas qu'une armure, un manteau qu'on enfile c'est une partie de cet être. Il ne le définit pas entièrement mais il le définit en partie.

Or, le meilleur moyen d'appréhender ça c'est de renvoyer les joueurs à leur propre conscience d'eux même.
Aujourd'hui tu te réveilles et t'as des souvenirs qui remontent à des milliers d'années. Pourtant t'as aussi l'impression que hier c'était toi aussi : tu te rappelle ce que tu as fait dans les moindres détail.... et pourtant c'était pas toi, c'était ton simulacre.... Mais alors est ce que cette journée en Egypte où tu as rencontré Pharaon, et dont tu te rappelle aussi parfaitement que celle d'hier, c'était bien toi ?

Qu'est ce qui peut réellement différencier ce souvenir d'hier qui n'est en fait pas tiens, mais celui de ton "corps physique" alors que ton pentacle n'était pas là, de celui d'il y a 10 000 ans qui a été vécue par ton pentacle mais pas par ton corps physique actuel ? Pourtant les deux te semblent aussi réel l'un que l'autre !

Pour moi le simulacre n'est pas juste une question de survie, une coquille dont on a besoin, c'est une partie de l'être-Néphilim.

A ma table j'allais même jusqu'à dire à qui voulais l'entendre, mon eolim étant assez mystique, que l'incarnation n'était pas une malédiction mais bien au contraire une réponse à nos prières qui avaient été exaucées. On avait voulu comprendre et intégrer le Ka-Soleil, l'Unique nous l'avait accordé en nous recréant de sorte à ce qu'il nous compose :P
Avatar de l’utilisateur
Zagul
Héritier de Babel
Messages : 165
Inscription : 23 juin 2017, 11:00

Re: Première Masterisation

Message par Zagul »

Les Nephilim se souviennent de façon détaillée d'un certain nombre de leurs incarnations passées. Beaucoup plus que de la vie de leur simulacre pour laquelle ils doivent faire l'effort de plonger dans les souvenirs. Tu peux le jouer différemment mais c'est comme ça que c'est présenté dans le jeu.
Au bûcher !
Avatar de l’utilisateur
Zagul
Héritier de Babel
Messages : 165
Inscription : 23 juin 2017, 11:00

Re: Première Masterisation

Message par Zagul »

Et fondamentalement les préoccupations d'un Nephilim sont très différentes de celles d'un humain, il ne comprend ces dernières que par l'intermédiaire de ses incarnations.
Au bûcher !
Avatar de l’utilisateur
requiem
Apprenti
Messages : 90
Inscription : 02 déc. 2017, 16:28

Re: Première Masterisation

Message par requiem »

Zagul a écrit :Et fondamentalement les préoccupations d'un Nephilim sont très différentes de celles d'un humain, il ne comprend ces dernières que par l'intermédiaire de ses incarnations.

Evidemment ! Je ne dis pas que les intrigues doivent (ou même peuvent) tourner autour des simulacres. Je dis simplement que le simulacre fait partie intégrante du Nephilim. Dès lors, le simulacre déteint forcément, d'une manière ou d'une autre, sur l'immortel. J'irais même jusqu'à dire que s'il y a une permanence au fil des incarnations (il reste le même être immortel), une partie de lui évolue voire change au fil de ses incarnations en fonction de son simulacre.
Pour moi un simulacre c'est plus qu'un moyen de transport ou une "caisse à compétences acquérables".
Si le simulacre a des convictions fortes qui ont dicté toute sa vie, je vois mal le néphilim incarné en lui les balayer du revers de la main sans sourciller. Je ne dis pas qu'il ne peut pas le faire, mais il doit en ressentir la transgression dans son être.

Je me rappelle d'un scénario à Jérusalem. Mon éolim s'était incarné dans un prêtre du temple. Quelques instant après son incarnation alors qu'il n'a pas encore entièrement retrouvé sa mémoire d'immortel, il est amené à pénétrer dans le Saint des Saints du temple... Bah impossible qu'il y entre sans sourciller... C'est peut être une superstition humaine ridicule pour un être millénaire mais pour le simulacre entrer dans ce lieu c'est le tabou ultime de sa religion. Aussi mon éolim n'y est pas entré comme ça :P
Surtout si tu commences à rapprocher le mysticisme de la Kabbale et la quête de l'Unique aux croyances humaines...


PS je m'auto quote car tu n'as pas dû voir sur mon message précédent une question qui t'était destinée :oops:
Zagul : une source d'assouvissement ? Je ne suis pas hyper point sur les Selenim

Du coup lorsqu'on prend des coups d'orichalque, la sapience perdue ne peut pas être retrouvée ?
C'est pas forcément inexploitable donc/ Ils pourraient s'être laissé des indices et même sans retrouver la mémoire, il pourraient remonter le fil de leur indices pour retrouver l'artefact.
Répondre