From Norilsk with Love

Vos récits d'Aventure, vos essais, vos œuvres et la recherche de joueurs
Avatar de l’utilisateur
Corhakil
Novice
Messages : 13
Inscription : 28 nov. 2017, 09:15
Localisation : Sequanie

From Norilsk with Love

Message par Corhakil »

Comme évoquer dans ma présentation, j’ai décidé récemment de me replonger dans Nephilim, et j’ai convaincu deux joueurs de ma connaissance de me suivre dans ce défi. Le but était de sortir un peu de ma zone de confort pour explorer quelques choses de nouveau, aussi bien au niveau narration que pour l’univers. Orienter le jeu vers la quête, le savoir, et les mystères. Faire du surnaturelle sans tomber dans l’horreur Lovecraftienne. Je pourrais continuer cette liste, mais je pense que l’idée est posé.

Il reste encore à expliquer pourquoi je viens écrire à ce propos dans ce forum. Le but est triple :
  1. M’astreindre a garder une trace de la campagne.
  2. Chercher des conseils.*
  3. Inspirer des idées.
* Je ne pense pas forcément respecter totalement l’univers de Nephilim, mais je compte quand même essayer de rester le plus fidèle possible a celui-ci.


Image
1986, la comète de Halley marque les esprits des profanes, inspirant aussi bien fascination que crainte. Une crainte qui se répercute dans le monde occulte. Personne ne sait comment cela va se répercuter sur les champs magiques. Dans la ville de Norilsk, cela va prendre une forme assez originale. Un petit bouleversement, une simple réincarnation, qui vont plonger dans le chaos les initiés locaux.
Bon assez de palabres sur le pourquoi. Passons au comment & cie.

Le format :
On est actuellement 3 personnes (2 joueurs et un Meneur), et on passe par internet via google.hangout + google.drive pour les informations et roll20 pour comme table de jeux pour les joueurs. En gros cela sert au lancer de dés et pour les schémas qu’ils ont besoin de tracer parfois (cela dis, ils ne dessine pas encore les pentacles dessus, je suis déçu). La méthode n’est pas encore totalement rodée et va peut-être évoluer dans le temps. Au passage on accepte de nouveaux joueurs.

Les règle :
J’aime beaucoup l’apparence littéraire de la V3, même si les règles méritent quelques ajustements. Du coup on tourne sur une version modifiée à la voler de V3, qui va s’affiner avec le temps. Pour l’instant dans les modifications actuelles, le système de combat est une adaptation de celui de COPS, et je réfléchis pour faire de même avec les interactions sociales.

Le Contexte :
Cette campagne vise à servir d’introduction à l’univers de Nephilim. Du coup, pour ne pas me priver de faire jouer les campagnes de la gamme, j’ai choisi de commencer en 1986, lors du passage de la comète de Halley. Actuellement le moteur principal de la campagne est la recherche d’un mystérieux groupe à l’origine d’expérience sur les immortels des joueurs.

Les deux immortels sont :

Klasha — Koren
Puissant kabbaliste Faerim Basaltique, proche de l’Agartha, Koren fut tué durant la Grande Guerre, alors qu’il remontait la piste d’une organisation occulte néfaste. Sa Stase, un mégalithe, fut brisée et il fut dissipé dans les champs magiques. En 1986, lors du passage de la comète de Haley, le samedi 8 février 1986, il ressuscita, s’incarnant dans une jeune Russe, Klasha, dans la ville de Norilsk, affaibli, son pentacle ravagé, mais vivant.

Pawel — ⚸Tadavoï
Tadavoï s’incarnait dans le corps de Pawel, un soldat polonais plongé dans le coma, durant la Grande Guerre. Ses premières années furent chaotiques, jusqu’à sa capture par une organisation occulte secrète qui l’utilisa comme cobaye, lui greffant une branche de Ka-Feu. Il fut alors libéré par le Marquis, un puissant Selenim qui lui servit brièvement de mentor.
Après cela Tadavoï prit sa vie en main. Il vécut en faisant ce qu’il savait faire de mieux, roder sur les champs de bataille. Il traversa le siècle d’une guerre a l’autre, opérant comme mercenaire pour divers groupes occulte, la plupart du temps que récupérateur de relique. Cela l’amena à se rapprocher de l’Arcane-Sans-Nom qui lui servit pour étendre son réseau de contacts. Le Marquis fut aussi un client régulier.

Lors du réveil de Koren, un lien s’établit entre les deux à cause de la branche de Ka-Feu. Ils partagent des visions mutuelles et Koren lui envoie un appel à l’aide via des cupidons de kabbale (pas forcément le plus efficace, mais le résultat est fonctionnel). Du coup le Selenim organise une mission de sauvetage en urgence. Sur place, la situation dégénère, avec l’apparition d’étrange Selenim et de complot entre Arcanes mineurs. Du coup le premier objectif des joueurs actuellement et de traversé la Sibérie pour rejoindre les pays de l’OTAN.


NB. Bon je dois avoué qu’actuellement je n’ai pas d’idée arrêter sur la résurrection de Koren. Je sais que cela n’implique pas de nécromancie ou de corruption par la lune noire.
Dernière modification par Corhakil le 06 déc. 2017, 00:17, modifié 1 fois.
“Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l’ombre existe, mais pas sans la lumière.”
De Alfred de Musset / Lorenzaccio
Avatar de l’utilisateur
Zagul
Héritier de Babel
Messages : 165
Inscription : 23 juin 2017, 11:00

Re: From Norilsk with Love

Message par Zagul »

Très intéressantes idées (tiens j'ai l'impression que je me répète :lol: ).

Le coup de la stase brisée c'est rude ! En premières idées, je pense que tu peux creuser vers une créature de Kabbale pour la résurrection (un Empereur ou un Prince) et vers les Mystères d'Hécate pour l'Arcane Mineur.
Au bûcher !
Avatar de l’utilisateur
Corhakil
Novice
Messages : 13
Inscription : 28 nov. 2017, 09:15
Localisation : Sequanie

Re: From Norilsk with Love

Message par Corhakil »

Merci pour la suggestion concernant la Kabbale, je n’y avais pas du tout pensé, alors que les créatures de Kabbale jouent un rôle essentiel pour ce personnage. Voilà ce qui était prévu à ce niveau.

Kabbale Inversée
Cette partie se divise en deux grandes parties et joue sur la dimension sociale de la Kabbale en inversant les rôles. Koren va être invoqué pour répondre de sa situation actuelle. Au bout d’une heure de jeu, Koren va être invoqué par une des Princesses Blanches, celles qui réparent la toile d’argent.
Cette dernière, une femme à la toge magnifique, portant un diadème de diamant et de cristal, l’accueil dans un magnifique palais d’argent et de marbre, où tout semble parfait, calme et apaisant. Au côté de la femme se trouve un sombre vieillard dont le visage est dissimulé par une capuche. Ce dernier tend une main ridée, qui dévoile à tous le Pentacle de Koren, alors sous forme élémentaire basaltique. La femme a l’air attristée en le voyant.
« Bonjour Koren. Tu ne te souviens peut-être pas de moi. Je suis une de celles qui réparent la toile d’argent, une Princesse Blanche. Il y a longtemps, tu as appris à m’invoquer. Tu cherchais un accès à ce monde, tu m’as donc offert ton nom et la possibilité de t’invoquer à mon tour. »
« Depuis les choses ont bien changé. Tu as subi des outrages que je n’imagine pas, tu es affaibli, l’ombre de toi-même. Quand tu as invoqué l’Enfant Rieurs des Flèches de Cinah, tu as fait quelques grossières erreurs, ce qui nous a alertés. J’ai donc pris la décision de m’entretenir avec toi. Mais je ne pensais pas que la situation serait ainsi. »
« Nous pouvons soigner bien des maux, mais certaines choses doivent être accomplies sans notre concours. Ton pentacle est le réceptacle de fragment de sapience illisible de ce que tu étais. Nous pouvons t’en défaire pour t’offrir un Pentacle pur, mais c’est à toi d’en prendre la décision. »
La femme acceptera de répondre à toutes les questions concernant l’implication de ce choix. Techniquement, choisir de garder les informations permettra de réduire de manière aléatoire l’achat de nouveau sort, mais augmentera les risques de Kaïbha.
Elle le guidera ensuite verse un grand miroir d’argent.
« Il y a aussi autre chose, de plus importante. » D’un geste, elle impose le calme sur le miroir d’argent et l’image d’un jardin en ruine apparaît. Les murs sont fissurés, la végétation y pousse de manière anarchique. « C’est le domaine que tu as construit en arrivant ici. Il est brisé, comme toi, et tu perturbes les lois d’équilibre et de perfection de notre monde. Nous ne pouvons le permettre. Mais c’est ton domaine, et nous ne voulions agir avant de t’avoir consulté. Il serait sans doute préférable de le détruire pour rendre à ce monde sa perfection. Mais c’est aussi la demeure du Minotaure que tu asservis et en le détruisant tu le laisseras sans domaine. Nous pouvons aussi le séparer artificiellement de ce monde, jusqu’à ce que tu sois capable de le reprendre en mains. Cela veut dire que l’on isolera aussi le Minotaure dans ce territoire. »
De nouveau elle acceptera de répondre à la différente question concernant l’implication de ce choix.
« Dans tous les cas je te reprendrais mon invocation et en échange, je te rendrais ton nom. Tu as une année (initialement une semaine) pour faire ton choix. Je te reconvoquerai alors pour que l’on prenne les mesures appropriées. Si tu as choisi avant, invoque le Minotaure pour qu’il nous transmette ton message. »
Après cette discussion Koren réintègre son simulacre.
Une fois sa décision prise, il sera de nouveau invoqué, mais dans son jardin cette fois. Si trouve de nombreuses créatures de kabbale, telles que son Minotaure, la Princesse Blanche, mais aussi Michael, prince de l’Entendement de cristal, Tour d’ivoire Tilfridienne, Pentarque de Tipheret. Un homme à la carrure puissante, aux cheveux et aux yeux noirs, portant une épée et un sceptre d’or et d’ivoire, ainsi qu’une armure de plaques étincelante s’avance. Toutes les créatures présentes s’inclinent en sa présence.
« Salutation Koren. Je m’attriste de te retrouver en pareille circonstance. Tu as pris ta décision, je l’écoute ! »
Si Koren décide de se laver de sa sapience, tout le monde s’en réjouit, et il est soigné. Autrement, personne ne critiquera son choix, mais il prendra un air grave. S’il décide de détruire son domaine, Michael les téléportera tous sur une butte à proximité, et d’une main, il fera disparaître le jardin. Autrement il fera apparaître une cascade énergétique qui donnera au jardin une harmonie apparente tout en le coupant du monde.
Dans les deux cas, il s’en retournera vers Koren.
« Une dernière chose doit-être accompli. Il nous faut sceller le destin de la fille de Sainte-Fabeau. Tu dois l’invoquer une dernière fois. »
Une fois l’épée invoquée, Michael guide Koren jusqu’à une stèle dans son ancien domaine ou il lui demande de planter l’épée.
« Elle restera en place jusqu’à ce que tu sois capable de venir la libérer. »
On a déjà commencer a jouer cette scène. J’ai rajouté rendez-vous au bout d’un mois pour des informations complémentaires. J’y ai aussi ajouter le fait qu’il soit apparut enchaîné par une fine chaîne d’or a son simulacre, permettant un premier contact entre les deux.

Pour la stase brisé, c’est plus que rude, c’est mortel. Initialement, j’avais prévus de le ressuscité par un puissant nécromancien comme la Baba Yaga, mais la contamination par la Lune Noire me dérangeait. Du coup je réfléchissait a des truc assez extravaguent, comme le fait d’être sauvé par un incarnation de lui même sous forme de Ben Gess-Rith. Du coup la solution Kabbale est plus élégante.

Outre les conséquences détaillé dans le texte ci-dessus, Koren doit pouvoir récupérer une partie de sa mémoire en partant en quête des restes de sa précédente Stase.
“Le mal existe, mais pas sans le bien, comme l’ombre existe, mais pas sans la lumière.”
De Alfred de Musset / Lorenzaccio
Répondre