Votre approche du BG

Vos récits d'Aventure, vos essais, vos œuvres et la recherche de joueurs
Avatar de l’utilisateur
requiem
Apprenti
Messages : 90
Inscription : 02 déc. 2017, 16:28

Votre approche du BG

Message par requiem »

Le Background de Nephilim est gigantesque et sans dire discordant plutôt éclectique.
J'ai du mal à en amener une vision d'ensemble à mes joueurs, surtout que nous jouons très peu, très irrégulièrement.

Aussi je me demandais : traitez vous tous les aspects du BG avec vos joueurs ? Si non lesquels ? Si oui, comment amenez vous les éléments les plus antédiluviens ?

Par exemple, toute la partie Sauriens, j'ai du mal à l'intégrer, ni même simplement l'évoquer, avec mes joueurs. Si dans son ensemble, j'arrive en tant que MJ à en voir une cohérence, j'ai peur de donner aux joueurs l'impression qu'il s'agit tout bonnement d'un autre jeu....
Pareil avec énormément d'évenements comme le tutorat des 4, la dévolution, les Arkana, drakaon.......
Avatar de l’utilisateur
Trismegiste
Compagnon
Messages : 218
Inscription : 30 août 2015, 22:03
Localisation : Nissa la Bella

Re: Votre approche du BG

Message par Trismegiste »

Tout ce qu'il y a eu avant la chute est fragmentaire et pour la plupart des Nephilim, complètement oublié.

Perso, les sauriens je les ai introduit quand il y en avait besoin avec les chroniques de l'apocalypse.

Pour commencer dans des jeux avec un gros background, il faut focaliser sur une petite partie, à la limite indépendante.

Pour ma part, j'ai focalisé sur la Bretagne, les Templiers et la période arthurienne.
Avec le souffle du dragon, j'ai élargi à la France et au Moyen-Âge.
Puis j'ai élargi à l'Europe, l'Antiquité et les Mystes
Avec les CdA, au Monde entier et aux R+C, puis les Sauriens dans le volet n°3
Etc...
Après plus de 60 séances, mes PJ commencent à avoir une bonne vue d'ensemble spatialement et temporellement
Avatar de l’utilisateur
Hieldayn
Compagnon
Messages : 435
Inscription : 16 févr. 2013, 09:46
Localisation : Isère

Re: Votre approche du BG

Message par Hieldayn »

En effet, ça sert à rien de trop en balancer à la fois. Mais c'est frustrant de garder tout ça pour soi ;)

Les révélations se font au fur et à mesure des sujets des scénars, et avec le même soucis que toi pour "partager" avec mes joueurs des infos de BG, je n'hésite pas à rendre les PNJ et autres figures rencontrées les plus locaces possibles, comme s'ils étaient content de rencontrer enfin des gens avec qui enfin pouvoir parler de ce qu'ils ont fait, soit façon mentor, soit pour se la ronfler devant des p'tits jeunes, soit tout simplement parce les pj font partie des rares à s'intéresser ou à vouloir comprendre, etc.

Les Sauriens c'es spécial, et en effet je ne les ai abordés qu'aux Chroniques, et un peu pendant Al-Mugawir, mais sinon, à moins qu'ils fassent des recherches ou discutent avec des "anciens" de leur AM, il n'y a pas de chance que des infos sur ce sujet tombent de nulle part.

Si tu joues peu, je te conseille alors juste de profiter des moindres occasions pour "lâcher" de l'info quand c'est possible, voire des fois de glisser des trucs qui te plaisent quand les pj sont dans une bibliothèque occulte, même si ça n'a pas de rapport, mais juste occasionnellement.
Je dis ça, je dis rien...
Menthou
Novice
Messages : 3
Inscription : 19 août 2019, 20:50

Re: Votre approche du BG

Message par Menthou »

MJ ONLY

MJ ONLY

Coucou Requiem,
alors pour te répondre, (même si la question date d'il y a trois mois, elle est toujours d'actualité, qui plus est pour les nouveaux MJ), je reprendrai ce qu'ont dit Trimegiste et Hieldayn, à savoir qu'il faut y aller par étapes, et prendre son temps comme pour une activité que l'on va pratiquer sur plusieurs années (ex, les arts martiaux, une nouvelle langue, apprendre à peindre).

Au début, le MJ va se concentrer sur l'époque actuelle et sur la prise en main des Simulacres. Les joueurs vont alors découvrir comment utiliser leurs Compétences, leurs Sorts et se familiariser avec le système de jeu utilisé en fonction de l'édition choisie.
Dans ce premier temps, c'est surtout le MJ qui décide quoi proposer aux joueurs (s'ils ne les connait pas vraiment), mais il peut placer quelques pistes pour des quêtes ou des scénarios pour voir ce qui pourrait intéresser les joueurs.
Dans ce cas, soit la majorité apprécie un même hameçon, soit chaque joueur est attiré par un hameçon/une quête différent(e). Il faudra alors alterner les scénarios à un moment donné pour que chacun soit contenté.

Quoi choisir ?
C'est vrai, tu as l'embarras du choix. Donc pour le début, fais en fonction de ce que tu aimes car tu le maitriseras mieux que le reste ; tu arriveras sans doute bien à le retranscrire et à le faire aimer à tes joueurs.

Nephilim, surtout les premières éditions, optait pour un angle de vue local mettant en avant les légendes de villes et villages de France, tout autant que le patrimoine et la richesse du terroir.
Les scénarios proposent aux Pj de découvrir un lieu, autour d'un mythe, d'un objet magique et peut-être d'être confrontés à une Société Secrète humaine. Ce type de scénarios peut être répété en diversifiant certaines thématiques afin que les joueurs apprennent à mieux cerner leurs ennemis, à connaître leurs points forts et leurs faiblesses. Une fois que cela est fait, il est peut-être temps de changer d'ennemi et de passer à un autre Arcane Mineur.
Côté PJ, on peut aussi leur proposer des liens plus étroit avec un arcane Majeur et plus de rôles sociaux avec quelques PNJ ou Figures.

Une vision d'ensemble
Elle se fera peu à peu dans l'esprit des joueurs, mais il faudra sans doute attendre entre une dizaine et une vingtaine de parties pour que cela commence à prendre forme. Il est certain que plus on joue (et de façon rapprochée), plus vite on comprend (et moins on oublie) l'univers de jeu.
Tout dépend de ton angle pour aborder ton problème.
Comme le dit Trimegiste, tu peux choisir un lieu (Trimegiste a commencé avec la Bretagne) lié à une Période d'Incarnation (Arthur) et un ennemi (Templier)
puis il élargit l'angle : tu choisis un autre lieu, puis un autre, ou tu peux multiplier les Périodes d'Incarnation de référence, par le biais de Reliques (souvenir d'un PNJ), par des Effet-Mnemos, par la découverte de Vestiges antédiluviens.
- Les Akasha sont également un bon moyen d'y parvenir, mais pour les éléments les plus anciens de leur Histoire passée, il faut rejoindre les Archipels (Pelasges, Sidh, ceux de ta création surtout afin qu'ils puissent retranscrire le message/le souvenir que tu veux faire passer). Bien évidemment, cela signifie un peu maquiller la scène. Exemple : une version akashique du Ragnarok viking peut évoquer le conflit des Guerres Elémentaires si tu fais se reproduire dans l'Akasha des scènes de disputes et de batailles entre Ases et Vanes, ou évoquer la Guerre contre les Sauriens par des scènes de combat entre nains, monstres reptiliens, démons de glaces ou de feu contre les Asgardiens (nos Kaim). Il y a l'Akasha Levanah, avec des Sauriens Blancs dans le Lac de Lune.
- Lors de la prise importante de Pts de Ka Lune Noire, un Effet-Mnémos peut se déclencher concernant une scène traumatisante du passé, très floue comme un songe, mais suffisamment accrocheuse pour intriguer le joueur qui voudra creuser là-dessus.
- Un livre retranscrit d'une tablette rédigée en cunéiforme ou une Relique peut évoquer un massacre, puis vingt scénarios après, un autre PNJ faisant référence au même événement peut parler à demi-mot de faute commise par les Kaim.
- La rencontre de Selenim et des discussions avec eux peuvent apprendre à tes PJ certaines informations sur le Silence Fuligineux (des Selenim puissants et anciens, genre Lilith ou Baal ou les Enfants de Lilith), comment certains Kaim sont devenus des Selenim Ethérés (jamais eu de Simulacre). Bisclavret ou Orkuz savent peut-être quelque chose.
- Les Mondes de Kabbale, surtout Aresh et Pachad peuvent aussi renvoyer tes joueurs à certains pans de leur passé antédiluvien (mais pour le joueur, il faut déjà que tes joueurs atteignent le 3e Cercle et commencent le voyage dans ce Monde). Tu peux te servir des Marches de Kabbale, qui sont des Akasha spécifiques liés aux Mondes de Kabbale.
- Le cas de Cruxim, victimes du Tutorat Élémentaire, peut faire amener les joueurs à tenter de comprendre pourquoi une telle vindicte vis-à-vis des Onirim, et donc des Champs lunaires. Pourquoi on s'en méfie ? car ils ont été corrompus > Pourquoi ? à cause de la Lune Noire. > Comment est née la Lune Noire ? va voir ce Nephilim très agé qui se souvient de certaines choses. (le bouche à oreille, même au sein des Arcanes Majeurs, surtout la Papesse et les informations incroyables contenues dans ses Herméthèques).
- L'attitude de certains Arcanes Majeurs tels l'Impératrice ou Le Soleil, désobligeants envers les Onirim.
- Les Frères Sombres, la Ténébreuse (Artefact Saurien), l'Eth, les Parques, Les Euménides, voire même Morphée peuvent être un biais pour renvoyer ensuite aux Sauriens.
- Certaines anciennes périodes d'Incarnations sont plus propices que d'autres pour évoquer le sujet des Sauriens : Babylone (Recherche du sanctuaire d’Ishtar ou Echec de la prophétie de Khorsabad) et Carthage (Les Guerres d’Hannibal, Les Portes Noires, La Nef d’Apophis), Jésus (Les Frères de la Rédemption), Le Londres Elisabéthain (Les Royaumes interdits de John Dee), L’Apogée Victorienne (Les expériences spirites, La Golden Dawn infiltrée), Les Années Noires (La recherche de l’Anti-terre, La conspiration de Daath, Activité au sein de l’Arcane XVI). Mais aussi la référence à l'Abra-Melin en -1350 et en 1905, l'invocation de Mu (ou de son Imago).
- Tu peux faire intervenir Anton Demetriedes (un émissaire des Sauriens)
- Tu peux recourir à certains talents/connaissances d'un Illuminé, après tout, il a accès aux souvenirs et au savoir de la Pierre Angulaire (Orkuz est bien placé).
Tout ceci provient de la seconde édition, mais tu dois pouvoir trouver l'équivalent en troisième édition.
Permet à tes joueurs de faire le lien entre certaines quêtes du passé dont ils se souviennent et ce qu'ils peuvent apprendre de nos jours.
C'est un (petit) travail, je te l'accorde !
Pour approfondir :
- Rebis, le fait qu'il ait accueilli Mu dans son Cocon, et leur découverte par les membres du 666.
- L'existence (secrète ?) de l'Envers du Ciel (premier Royaume Selenim), en Amérique du Sud, dans l'une des pyramides d'un site. Il permet l'accès (condamné par les Kaim et surveillé par un Adopté du Soleil) au Continent de Mu, la première Anti-Terre.

Pour les Effet-Mnémos, il y a différentes façon de s'en servir. Je te conseille de les alterner.
La plus intéressante à mon avis est celle de faire jouer directement les PJ dans la scène du passé (Période d'Incarnation, scène présentée) avec, placés çà et là, quelques dangers. Cela évite la scène de type cinématique durant laquelle les joueurs pourraient s'ennuyer.
Répondre