Campagne Fab' / Sardman

Vos récits d'Aventure, vos essais, vos œuvres et la recherche de joueurs
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Hello,

J'ai lancé une campagne Nephilim Légende il y a quelques mois maintenant (entre les deux premiers confinements pour être plus précis), et vu que je rédige des compte-rendus à chaque séance, je me suis dit qu'ils avaient peut-être aussi leur place ici.

Pour l'instant je fais jouer des scénarios issus de la saison 1, en y ajoutant un peu de ma sauce au fur et à mesure. Autant vous dire que ça risque de "divulgâcher" un peu dans les prochains messages, merci de ne pas me lire si vous êtes joueurs !

Pour commencer, le groupe de PJ :

- Méroé, Elfe (Faërim), mage et adopté de la Force ;
- Hyrrokkin, Lamie (Onirim), alchimiste et adopté de l'Impératrice ;
- Atys, Sylphe (Eolim), kabbaliste et adopté de l'Etoile ;
- Samash, Djinn (Pyrim), kabbaliste et adopté de la Tempérance ;
- Emaïn, Ondine (Hydrim), mage et adopté du Mat.

Tous ont été créés avec les règles de Nephilim Légende, avec 4 époques d'incarnation, en faisant attention que chaque personnage partage au moins une époque d'incarnation avec l'un des autres.

Pour l'instant (après 11 séances de jeu), les scénarios joués ou en cours sont : Le Réveil des éléphants (kit de démarrage), Crépuscule sans fin (Livre III - Les Templiers) et L’Éveil des éléments.

Le démarrage au prochain post !
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 1

**SPOILER**

Chambéry, extérieur nuit. Sortis de stase au pied de la Fontaine des Éléphants, plexus d'Air au beau milieu de la Cité des Ducs, durant la braderie d'automne, vous n'avez pas eu trop de difficultés à trouver de nouveaux simulacres. Une fois vos pentacles solidement amarrés au Ka-Soleil de ces derniers, vous avez pu récupérer vos stases au pied des Quatre-sans-Cul, nom poétique attribué par les chambériens aux éléphants faisant office de socle à la statue du Général-Comte de Boigne.

Le calme fut malheureusement de courte durée, puisque des templiers se sont alors manifestés, recherchant l'un de vos frères. Après une fuite éperdue dans le Vieux Chambéry, Emaïn eut le désagréable privilège de croiser leur cheffe, Alexia de Castan. Cette dernière, lors d'un rendez-vous organisé et plus civilisé, vous a ensuite confié qu'une trêve existait à Chambéry entre son Arcane Mineur et les Immortels depuis le milieu du XIXème siècle. Vous avez également appris que sa priorité était de retrouver le sixième Nephilim sorti de stase en même temps que vous, considéré comme dangereux pour la ville et le monde occulte plus généralement.

Plus tard, sous la passerelle de la rue Basse-du-Château, en enquêtant dans le Vieux Chambéry, vous avez retrouvé la trace de résidus de Ka-éléments très faibles, ayant sans doute appartenu au pentacle d'un Déchu...

Que faire alors ? Pourquoi vos stases se sont-elles retrouvées - ensemble - dans un plexus d'Air ? Où étaient-elles précédemment ? Qui est le sixième Nephilim ? D'où vient cette trêve ? Pourquoi la stase d'Hyrrokkin semble-t-elle instable et se vide-t-elle de son Ka ?

**FIN SPOILER**
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 2

**SPOILER**
Vos différentes recherches vous ont apporté quelques indices supplémentaires. Sur Abélorn, vous n'avez pas trouvé grand chose à vous mettre sous la dent, tant d'un point de vue profane qu'ésotérique, mais vous avez pu vérifier que le Plexus d'Air de la statue du Général-Comte de Boigne n'était pas permanent (ce serait alors un Omphalos). Vous avez aussi convenu que la Narcose du Nephilim de la rue Basse du Château nécessite très certainement l'intervention de l'Arcane XIV - La Tempérance, mais qui contacter ? Après étude de vos propres pentacles en Vision-Ka, vous avez détecté le Stellaire d'une fraternité dans vos pentacles, fraternité dont vous ne vous souvenez manifestement pas, et stellaire dont manque une pièce pour qu'il soit complet... Grâce à l'entregent de Samash, vous constatez sur des enregistrements vidéos que la stase d'Abélorn a été déposée dans le Plexus d'Air par un jeune homme qui s'est ensuite chargé de la récupérer près du

Afin de poursuivre vos investigations, vous vous êtes rendus à la Chapelle de Myans, à quelques kilomètres au sud de Chambéry, où vous avez pu admirer la statue d'une Vierge Noire, et avez ressenti des traces de Ka-Terre. Cette statue a fait penser à certains d'entre vous qu'un adopté de l'Arcane V - Le Pape pourrait être lié à cette histoire.

Pour en avoir le coeur net, vous avez rencontré le Père André, officiant régulièrement à Myans et qui vous a parlé d'Alexis Lemartin, un homme venant souvent à la Chapelle mais rarement aux offices.

Une fois renseigné sur Alexis Lemartin, vous le trouvez sans mal aux Charmettes, maisonnette hors du temps sise au milieu de la campagne savoyarde, connue pour avoir accueilli quelques temps Jean-Jacques Rousseau et Madame de Warens. Il s'agit du simulacre d'Azérius, adopté du Pape, qui vous confesse avoir été adoré en tant que Vierge Noire au Moyen-Âge, après l'effondrement du Mont Granier. Il a depuis changé de centre d'intérêt, se passionnant désormais pour le XVIIIème siècle, en particulier pour Jean-Jacques Rousseau, et tourne actuellement une reconstitution en costumes d'époque aux Charmettes. Il vous révèle qu'Abélorn était incarné, au XIXème, dans le Général-Comte de Boigne, et vous assure que ce dernier a été mis hors d'état de nuire par le Bâton suite à ses exactions (la Narcose de la rue Basse du Château). Il vous parle également de l'Abbaye de Hautecombe, fief du Temple dans la région, et de sa particularité élémentaire : aucun champ magique n'y est présent. La stase d'Abélorn est d'ailleurs censée y être conservée. Il vous conseille également de faire un tour à la Saint Chapelle du Château des Ducs de Savoie, qui aurait abrité le Saint Suaire, mais vous le saviez déjà...

Suite à votre passage aux Charmettes, vous vous rendez au Musée Savoisien, car la presse a relaté la disparition récente d'un objet ressemblant fortement à la stase d'Hyrrokkin, et rencontrez Sylviane Aguettaz, conservatrice du Musée. Cette dernière vous confirme qu'une pipe à opium du XVIIIème siècle a effectivement été volée il y a deux semaines environ, et les photographies que vous pouvez consulter au musée confirment la ressemblance avec la stase de l'Onirim du groupe, Hyrrokkin...
**FIN SPOILER**
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 3

***SPOILER***
Pendant que Hyrrokkin remettait en marche son laboratoire alchimique et qu'Atys étudiait les champs magiques autour de l'Abbaye de Hautecombe (ces derniers semblant étonnamment éviter l'édifice, telle l'eau d'une rivière contournant un rocher), Méroé rencontrait Alexia de Castan. Cette dernière vous a appris que vos stases avaient été transférées à Hautecombe il y a quelques mois par une autre obédience du Bâton, que son fils, Olivier, les avait volées le week end dernier et qu'Abélorn, dont la stase était en sécurité à l'abbaye depuis bien plus longtemps, l'a pris pour simulacre son fils. Retrouver Abélorn semble donc être sa priorité la plus absolue...

Afin de creuser la piste évoquée par Azérius, vous vous êtes rendu à la Sainte Chapelle du château des ducs de Savoie, et avez appris en vous renseignant sur l'édifice qu'il a accueilli quelques temps, à la fin du Moyen-Âge, le Saint-Suaire. Acquis en 1452 par Anne de Lusignan, épouse du Duc Louis Ier de Savoie, il a plus tard été transféré à Turin. En explorant la chapelle, vous avez fait la connaissance de quelques Kérubim, créatures de Kabbale peuplant l'église et dont le rôle semble être de garder un trésor... malheureusement disparu, ou volé selon leur dires par Garziel. Après les avoir questionnés, ils vous ont guidé à travers la cité jusqu'à un vestige du XVIème siècle sis au coeur du Vieux Chambéry : la Porte de Celse Morin. Au linteau de pierre décoré par de multiples figures géométriques, la porte est surmontée de la sentence suivante : Celsus Morineus me posuit. Un rapide examen en Vision-Ka vous a convaincu qu'il s'agissait de la porte d'un Akasha, malheureusement fermée... C'est là que serait caché le trésor dont les Kérubim disent être les gardiens.

Vos recherches vous ont, en parallèle, menés sur d'autres pistes. Une lecture attentive de la presse locale, en particulier du Dauphiné Libéré et des articles de Corinne Mestrallet, vous a confirmé que le pentacle en narcose de Garziel déclenchait de temps à autres des feux de poubelles dans la vieille ville. Vous avez aussi appris que le Musée Savoisien avait été touché lors de pluies torrentielles s'étant abattues sur la cité il y a une quinzaine de jours maintenant à l'occasion d'une violente tempête. Le nom de Mestrallet ne vous était pas inconnu, puisque l'un des meilleurs amis d'Olivier de Castan était Didier Mestrallet, le frère de Corinne.

En planquant devant le domicile des Mestrallet, vous avez enfin découvert où Abélorn se cachait. Il était tout simplement avec l'ami - l'amant ? - de son simulacre. En le suivant à la nuit tombée, vous avez pu lui parler, près de la Porte de Celse Morin. Selon lui, c'est Azérius qui a envoyé Garziel en narcose, par jalousie et pour se venger d'avoir été éconduit. Azérius l'aurait également trahi auprès du Bâton, il souhaite donc ardemment le retrouver. Il n'aurait en revanche aucune idée de ce pourquoi vos stases se trouvaient avec la sienne à Hautecombe, ni de ce que pourrait renfermer l'Akasha fermé par la Porte de Celse Morin. Il a tenté de visiter Hautecombe avec Didier Mestrallet et sa famille, fidèles au Nephilim et portant le nom de Traboulards, mais sans succès.

***FIN SPOILER
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 4

***SPOILER***

Retour à Chambéry !

Nous avions laissé Garziel en Narcose dans la vieille ville, et vous vous posiez - entre autres - la question de savoir ce qui avait bien pu advenir à ce pauvre Frère Déchu. Afin de l'aider, Samash se lance dans une tentative pour renouer avec l'Arcane XIV - La Tempérance.

Après votre entrevue avec Abélorn de la séance précédente, vous avez décidé de retourner voir Azérius aux Charmettes. Il vous affirme toujours que c'est Abélorn qui est dangereux et a mis Garziel en Narcose. Dès lors, qui croire ?

Décidant de revoir Abélorn chez les Mesrallet, vous lui proposez votre aide pour comprendre ensemble ce qui est vraiment arrivé à Chambéry il y a maintenant 150 ans. Il semble que nombre de réponses soient à l'Abbaye de Hautecombe.

Là-bas, l'absence de champs magiques vous freine grandement dans vos tentatives d'infiltration et de recherche d'indices. Cependant, après moult péripéties et grâce à la diversion d'Abélorn, vous finissez par trouver sous le gisant de Boniface de Savoie un athanor et quelques notes du journal de Garziel. Ce document vous apprend, entre autres, comment ouvrir la Porte de Celse Morin pour pénétrer dans l'Akasha fermé que vous y avez découvert, et vous conforte dans l'idée qu'Azérius joue avec les acteurs occultes un double jeu.

De retour chez les Traboulards, Abélorn vous écoute avec attention et propose le marché suivant : si vous le laissez se venger d'Azérius et qu'Olivier de Castan renonce à toute carrière templière, il accepte de se mettre en Ombre le temps que les deux jeunes gens (Olivier et Didier Mestrallet) vivent leurs vies comme ils l'entendent. Il passe un serment-Ka avec vous pour sceller votre pacte après qu'Alexia de Castan vous ait aussi donné son accord. Vous fournissez alors à Abélorn les informations relatives à Azérius, scellant ainsi son destin...

Cette affaire n'est déjà plus la vôtre, et vous vous dirigez vers la porte de Celse Morin. Appliquant à la lettre le code trouvé dans le journal de Garziel, vous pouvez enfin pénétrer dans l'Akasha du Voyage des Six Moines. Boucle temporelle centrée sur l'année 1502, la translation du Saint Suaire s'y répète indéfiniment. Suivant, au loin, quelques torches, vous rejoignez un hameau boueux et misérable et faites la connaissance de certains de ses habitants. Votre science des arts occultes vous permet de dérober le Suaire au nez et à la barbe des moines et chevaliers en ayant la garde, et sa vision vous révèle en partie le sens caché de l'Arbre de Vie. Vous décidez alors que l'Akasha reste le meilleur endroit pour garder le Suaire en sécurité.

Malgré ces succès, plusieurs questions demeurent : qui est le sixième membre de votre fraternité ? Comment stopper la fuite de Ka de la stase d'Hyrrokkin ? Qui a envoyé vos stases à Hautecombe ?



***FIN SPOILER***
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 5

***SPOILER***

Après avoir passé un Serment-Ka avec Abélorn et être ressortis de l'Akasha du Voyage des Six Moines, vous vous concentrez à présent sur la disparition du Ka de la stase d'Hyrrokkin.

Une incursion au commissariat de Chambéry ne vous aide malheureusement pas énormément à remonter la piste du vol du musée, mais en retournant dans l'institutions savoisienne, vous apprenez qu'un stagiaire, Baptiste Perrier, a quitté ses fonctions peu après la grande conjonction d'Eau s'étant déroulée quelques jours avant le vol.

Votre visite chez ses parents, Yvon et Madeleine Perrier, l'utilisation de la Magie et, plus prosaïquement, de multiples appels sur son téléphone portable ne vous permettent pas de remonter sa piste. Quant à Alexia de Castan, elle ne semble pas être au courant de ce qui a pu arriver au Musée.

En visitant le domicile Sylviane Aguettaz, puis son bureau, vous vous apercevez que c'est bien la directrice du Musée Savoisien qui a vendu l'objet. Mais pourquoi ? Et à qui ? Et où Baptiste Perrier peut-il être ? Et quel est le lien avec la stase d'Hyrrokkin ?

***FIN SPOILER
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 6

***SPOILER***

Fabrice Carrega <fabrice.carrega@gmail.com>

mer. 11 nov. 2020 10:35

À Benjamin, Benjamin, Aurélien, Raphael, Julien, Antoine
Bonjour à tous,

Voici le résumé de notre sixième séance !

Pour rappel ou info, nous jouons demain 12 novembre à 21h en ligne. Les featurings sont les bienvenus !

En lui rendant une nouvelle fois visite, Sylviane Aguettaz vous avoue avoir vendu la pipe à opium à Philippe de Saint-Seine, un haut fonctionnaire à la direction culturelle de Haute Savoie. Après enquête, il s'avère posséder l'Hôtel de Montfaucon, sis face à la Préfecture.

Grâce à votre contact au sein du Bâton, Alexia de Castan, vous apprenez aisément qu'il fait partie de son obédience, mais la templière n'est pas au courant des activités de Saint-Seine pouvant avoir un rapport avec ce que vous lui décrivez. Elle vous fournit plus tard un plan griffonné et un code d'accès à la propriété, en précisant que d'éventuels renforts templiers mettraient certainement du temps à arriver depuis Hautecombe en cas de besoin...

Quelques heures de repérage aux abords de l'Hôtel de Montfaucon confirment vos soupçons : les allées et venues au domicile de Philippe de Saint-Seine sont trop fréquentes et trop nombreuses pour être mises uniquement sur le compte des employés de maison ou des livreurs Hubert Eats.

Vos talents de monte-en-l'air vous permettent, à la nuit tombée, de pénétrer dans la propriété sans encombre. Passées quelques frayeurs, vous découvrez au deuxième étage de l'hôtel une sorte de laboratoire alchimique dévoyé, au centre duquel trône un athanor, transformé pour les besoins des expériences obscènes du Temple. Au cœur du construct est imbriquée une stase quasiment vide de Ka-élément : la pipe à opium du musée savoisien. A sa vue, Hyrrokkin est victime d'un Effet-Mnémos, lui rappelant les circonstances de sa mise en stase sous la Révolution, concomitante à celle d'un autre Nephilim, et permise grâce à une source de Terres rares unique : la rencontre du Pentacle d'un frère déchu avec de l'Orichalque.

Vous dégagez rapidement l'artefact de sa gangue, et soulagez immédiatement Hyrrokkin de la sensation d'oppression qui l'habitait depuis près de deux semaines.

Le lendemain, la commandante de l'obédience templière de Chambéry vous fait passer un message : elle ne peut vous révéler qui a envoyé vos stases à Hautecombe, mais vous conseille de chercher du côté de Lyon...

Bien que vous ayez résolu plusieurs mystères depuis votre réveil à Chambéry, de nombreuses questions demeurent. Qui est le sixième membre de votre fraternité ? Que faisaient vos stases à Hautecombe ? Qui est Vanth ? Qui est le Nephilim remis en stase en même temps qu'Hyrrokkin ? Que chercher à Lyon ? Comment aider Azérius à sortir de sa Narcose ? Que faire du Saint-Suaire de Turin, caché dans l'Akasha du Voyage des six moines ?

***FIN SPOILER***
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 7

***SPOILER***
Après avoir libéré Hyrrokkin de sa malédiction, Samash décide de se rendre à Vienne pour reprendre contact avec son Arcane Majeur, la Tempérance.

Une petite visite aux Mestrallet vous confirme qu’Olivier de Castan et Didier Mestrallet préparent leur départ aux Etats-Unis. Cette information et la disparition d’Azérius vous laissent penser qu’Abélorn a bien rempli son serment. Une autre visite, cette fois chez le simulacre d'Azérius, vous confirme sa disparition. Du côté de l'Hôtel de Montfaucon, les allées-et-venues semblent avoir changées. Une réorganisation au sein de l'obédience templière de Chambéry a peut-être été opérée par Alexia de Castan...

Afin de contacter Vanth, Atys invoque le Spectre aux sept cents bouches, l’esclave messager de Kamaël pour... lui communiquer ses coordonnées téléphoniques. En étudiant attentivement les champs magiques, il détecte qu'une conjonction aura lieu prochainement. Le moment venu, la stase jumelle est placée dans le Plexus d'Air se formant à la Fontaine des éléphants.

Le lendemain, un Nephilim vient frapper à la porte d'Hyrrokkin. Lusca vient récupérer sa stase. Il y a été remis de force à la Révolution, en même temps qu'Hyrrokkin, par le Bâton. Éveillé à nouveau lors de la grande conjonction d'Eau du mois dernier, il avait laissé la pipe à opium au musée Savoisien, la pensant en sécurité. Mal lui en a pris, car elle a été récupérée par Saint-Seine pour ses expériences. L'Hydrim s'est alors mis dans un état de transe magique, près du lac du Bourget, lorsqu'il a senti cette prison magique se vider de son Ka et l'attirer inexorablement à elle. Vous le questionnez au sujet de Lyon, connue d'après lui dans le monde ésotérique comme la ville de la Guerre éternelle, la ville des Champs Polemoka, mais dont il ne semble pas connaître beaucoup plus.

Quelques jours plus tard, Atys reçoit une enveloppe contenant cinq billets pour un spectacle monté par la troupe Menrva au Théâtre antique de Lyon, à l'occasion de la Fête des Lumière : L'Anamnèse de Vanth.

Vous poursuivez d'ici là vos recherches alchimiques, templières (au sujet d'un certain Frère Gédéon), et tentez de reprendre contact avec vos Arcanes majeurs respectifs...
***FIN SPOILER***
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 8

***SPOILER***
Avant votre départ pour la capitale des Gaules, un ultime passage aux Charmettes ne vous laisse plus de doute : Azérius a bel et bien disparu. Vous louez donc un logement dans le Vieux Lyon et tentez d'éveiller d'éventuels souvenirs en vous promenant dans la cité, mais à part la prégnance particulière des champs magiques, rien ne vous revient. Le soir de la représentation de l'Anamnèse de Vanth, vous vous rendez au Théâtre antique, sur la colline de Fourvière. L'ambiance est bon enfant, et la pièce se joue à guichet fermé.

Le spectacle commence alors que la nuit est déjà bien tombée. Vers 22 heures, une douce musique se fait entendre. Des projections holographiques de formes humanoïdes sur de fins voiles blancs se dessinent alors au fond de la scène. Sans visages précis, les personnages sont des silhouettes d'hommes et de femmes d'un blanc luminescent. Les voix, enregistrées, sont diffusées par haut-parleurs.

Les personnages (Velch, Nethuns, Turan et d'autres) se déchirent pour savoir s'ils doivent ou non trahir Vanth, qui n'apparaît jamais dans la pièce. Ils font référence à Populonia, en Toscane, et l'action semble se dérouler dans un lointain passé. Vanth est finalement sacrifiée, précipitée du haut d'une tour après beaucoup d'atermoiements et de monologues pompeux. Quelque chose se joue alors en vous, en votre pentacle, mais pas assez intensément pour y faire naître une idée bien précise.

Après la représentation, vous profitez d'un tour à la buvette pour vous présenter à Valérie Loyat, metteuse en scène et autrice de la pièce. En la questionnant, elle vous informe avoir découvert cette histoire dans un cahier d'écolier trouvé dans une librairie du Vieux Lyon, et avoir été poussée à la mettre en scène par une amie, Gabrielle. Elle vous invite à venir prendre un verre chez elle avec quelques amis afin que vous puissiez jeter un œil au cahier si vous le souhaitez.

Sur le chemin vous menant du théâtre à la place Bellecour, Méroé est saisi d'un effet Mnémos, se remémorant une fuite effrénée dans la ville durant les Années noires. Sa retraite d'alors : le refuge de l'Arcane XI, la Force.

En arrivant à l'appartement de Valérie, quelle n'est pas votre déception en découvrant qu'il a fait l'objet d'un cambriolage en règle. Quelques traces de Ka Soleil vous font penser que le forfait est l'œuvre de deux humains, dont il vous faudra maintenant retrouver la trace pour mettre la main sur le cahier, qui a bien entendu disparu.

Le lendemain, Méroé se laisse entraîner instinctivement vers la Demeure philosophale de la Force, et ne cache pas sa surprise d'y trouver Sarkor, un Djinn aux côtés duquel il a combattu lors de la chute de Troie...
***FIN SPOILER***
Avatar de l’utilisateur
Sardman
Novice
Messages : 24
Inscription : 23 juin 2020, 12:59

Re: Campagne Fab' / Sardman

Message par Sardman »

Séance 9

***SPOILER***
Sarkor vous apprend, par l’intermédiaire de Méroé, que Lyon est le théâtre de la Guerre éternelle. Il s’agit d'une forme ritualisée des guerres élémentaires qui se sont déroulées après la chute de l’Atlantide, et opposaient les Kaïm élémentaires entre eux. Aujourd’hui chaque faction lyonnaise désigne un champion qui la représentera dans les Champs Polémoka. Questionné sur Vanth, Sarkor ne semble pas la connaître.

En retournant chez Valérie, vous repérez une supérette face à son immeuble, ouverte tard le soir. Le gérant vous confirme avoir vu deux lascars tenter de démarrer une vieille Twingo dans la soirée, avant d'opter pour un appel à un VTC. Sa caméra de surveillance a en partie filmé la scène. Vous forcez aisément la Twingo des cambrioleurs, toujours garée en bas de l'immeuble de Valérie Loyat, et y trouvez la carte grise dans la boîte à gants. Y figurent l’identité du propriétaire, un certain Steve Fontaine, ainsi que son adresse.

Vous vous rendez donc au pied d'une barre d'immeuble sans âme, à Villeurbanne. Votre curiosité d'Immortel vous pousse à en savoir plus sur votre proie et le Grand livre des hydroglyphes, la mémoire écrite pour l'éternité vous permet de retracer en quelques secondes l'existence terne de Steve Fontaine, faite de déceptions et de larcins, ainsi que d'un traumatisme enfantin bien plus profond et partagé au sein de notre société moderne que les élites politico-médiatiques ne veulent le faire croire : la mort de la maman de Bambi (RIP). Forts de cette sapience, vous montez au 7ème étage du bâtiment, vous arrêtant entre temps au 4ème pour satisfaire les besoins en psychotropes du simulacre d'Hyrrokkin.

En frappant à la porte du cambrioleur, vous trouvez deux humains en jogging affalés dans un canapé sans âge, devant une console de jeu fumante, tentant de faire tourner une version crackée que Shadowrun 2077. Quelques taffes et une négociation commerciale digne des best sellers de la Harvard Business Review plus tard, vous voilà enfin en possession du cahier d'écolier tant convoité.

De retour dans votre logement en location courte durée du Vieux Lyon, l'étude de l'incunable réveille en vous des fragments de mémoire...
***FIN SPOILER***
Répondre