Les Vélins Carminae : un cadeau pour Noël ?

Les Vélins Carminae : un cadeau pour Noël ?

C1-vélins-carminaePour tous les fans de fantastique, pour ceux qui s’intéressent aux Nephilim et pour les amateurs d’occultisme, un petit livre plein de mystère : Les Vélins Carminae. Sous la forme de textes apocryphes, de témoignages, de poèmes ou de fragments, il nous raconte la saga biblique des Nephilim, ces anges déchus.
Le livre est présenté comme rédigé par un ou plusieurs Nephilim durant toute l’histoire humaine. L’ensemble est illustré par des dessins subtils de Franck Achard et Jean Bey, sur un papier de grande qualité avec un frappé bronze sur la couverture, des rabats à l’identique du Dit de Sargas, de Régis Antoine Jaulin, paru en début d’année.

 

4ème de couverture :

Constitués de peaux d’agneaux mort-nés à la coloration rouge très légère et luminescente au soir tombant, probablement assemblés sur les rivages de l’Asie Mineure alors que Troie resplendissait de mille feux avant qu’Achille et les Achéens ne mettent à bas la cité, les Vélins Carminae regroupent le plus formidable témoignage sur l’un des secrets les mieux gardés du monde occulte et ésotérique : les Nephilim.

vélins-image-2Longtemps une légende parmi les érudits et les occultistes, pour la première fois, les fragments les plus importants des Vélins Carminae ont été restaurés et décodés puis traduits et regroupés en un volume pour être enfin révélés au public.

Rédigés par un Nephilim nommé Sybyl, ces fragments d’une sapience perdue nous initient à l’origine, aux mythes, au pentacle élémentaire et ses magies, aux incarnations tout au long de l’histoire humaine, aux révélations et aux secrets les plus tabous des Nephilim.

Entendez pour la première fois les voix à nulles autres pareilles des Nephilim, ces êtres magiques antédiluviens déchus et immortels, porteurs du pentacle des cinq éléments, le Feu, l’Air, l’Eau, la Terre et la Lune, gardiens des secrets occultes et ésotériques du monde, en quête depuis des millénaires de l’Agartha.

Guidés autant par l’érudition d’un Umberto Eco que l’invention romanesque d’un Tim Powers, les auteurs composent avec les Vélins Carminae un récit mythique et initiatique d’une rare intensité, dédié à la poésie du mystère du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>