Tag Archives: Projet Constellation

Astrée

Astrée
Astrée

Voici contée l’histoire d’Astrée, figure principale de la Constellation.

Introduction

L’histoire d’Astrée débute lors du premier âge du cycle spirituel du Graal primordial. Ayant refusé de se lancer dans la guerre contre les Sauriens, elle préféra s’installer dans une forêt élémentaire influencée par des Champs magiques d’Eau et de Terre, les deux Éléments la caractérisant le plus. Cette forêt devint pour elle un lieu de méditation et surtout une porte vers les mystères de la Terre, car elle sentait au travers de cette magie que la Terre décelait un secret ; des lois immuables qui, découvertes et appliquées par tous, permettraient d’éviter les guerres et les massacres, comme la fin des Sauriens. Elle pleura cette guerre absurde et son cœur magique de Kaïm se transforma et devint Pluie. Kaïm basaltique, elle entreprit de se fondre dans les domaines élémentaires de son sanctuaire végétal. Chaque cycle fut pour elle une révélation. À chaque émergence, une loi de la nature se gravait en elle. Après son quatrième cycle, elle décida qu’il était nécessaire de révéler cette Sapience à ces Frères, car ce n’est qu’en prêchant la justice du Graal primordial que la paix pourrait revenir. Elle partit en quête d’autres Kaïm et s’aperçut que certains d’entre eux s’étaient regroupés par attirance élémentaire. Son projet de justice du Graal primordial n’intéressa personne. C’est le Tutorat élémentaire qui lui donna une occasion de révéler ses travaux à cette communauté Kaïm naissante. Les Pyrim du Tutorat élémentaire eurent l’air de les apprécier. Le Tutorat révolta Astrée qui tenta de convaincre ses Frères de ne pas rejeter les Onirim. Ce fut en vain, car elle ne fut pas écoutée. Seule l’intervention de Morphée permit à Astrée d’oublier son échec.

Après le Tutorat des Quatre Éléments, Astrée décida de fonder avec d’autres Kaïm, qui deviendraient célèbres lors de la chute de Prométhée, un groupe qui aurait pour but d’étudier et de comprendre les lois de la nature afin de les révéler à tous les êtres vivants sur terre. Ce groupe fut la base de l’ArKaNa de la Fatale Sagesse, un des vingt ArKaNa de la Roue Céleste qui participa à la destruction des DraKaon. Les DraKaon représentaient pour Astrée la dégénérescence de la Terre. Elle décida donc de s’impliquer dans cette guerre. Peut-être que parfois, il existait des guerres pouvant être utiles pour rétablir la justice ? Au sein de cet ArKaNa coexistait deux factions : l’une, les Maîtres balanciers, précurseurs de la Balance cosmique et l’autre, les Chanteurs de mort, futurs membres du Trône inquisitoire. Astrée était bien sûr un Maître balancier.

Après toutes ces guerres, la communauté Kaïm qui s’intéressait depuis longtemps déjà au Ka- Soleil décida de se lancer sur la voie du Sentier d’Or. L’Atlantide fut fondée par diverses ArKaNa, dont celle de la Fatale Sagesse. Ce continent regroupait en son sein Kaïm et humains dans une sorte de Paradis primordial.

L’Âge d’Or – L’Atlantide

C’est en Atlantide qu’Astrée retrouva son jumeau, Virgo. Virgo était l’opposé de son Frère. Astrée était influencé par l’Eau, tandis que Virgo était influencé par le Feu. Par contre, un point commun les réunissait. Ces deux jumeaux s’intéressaient au Ka-Soleil. L’Atlantide fut donc pour eux le terrain propice pour des expériences sur le Ka-Soleil. Leur opposition leur permit de progresser rapidement dans la voie du Sentier d’Or, touchant des secrets que Prométhée n’hésiterait pas à révéler aux humains. Cependant, dès le début de la fondation de l’Atlantide, certains Kaïm commencèrent à prendre le joug sur leurs Frères. D’un côté, les Archontes de l’Aube, véritables dictateurs, s’imposèrent en maître et commencèrent à diriger d’une poigne de fer les différentes régions atlantes et entreprirent des expériences abominables sur les humains. De l’autre côté, les Prométhéens cherchaient à protéger les porteurs de Ka- Soleil. Ils leur divulguèrent parfois certains secrets Kaïm. Un conflit latent d’abord progressa ensuite vers une révolte qui devint révolution lors de la Chute.

L’Âge d’Argent – La révolte prométhéenne

Durant ses recherches, Astrée fit la connaissance d’un Kaïm de Lune plein de Sapience : Tammuz. Tammuz ne comprit pas pourquoi Astrée et Virgo cherchaient à comprendre les humains. Seule la Terre pouvait apporter des solutions et permettre de progresser vers la voie de l’Illumination. Pour Tammuz, la Terre était habitée par un Esprit universel et omniscient. Il la nommait Ka-Ïa. Il faisait partie d’un groupe, proche de ses idées, les Custodiens de Ka-Ïa. Cette rencontre marqua la vie d’Astrée et de Tammuz. Ils sentirent quelque chose d’étrange se former au cœur de leur Pentacle parfait, comme une faiblesse. Certains membres de la Tempérance nommèrent plus tard ce phénomène : la Fulgurance amoureuse. Ils ne se quittèrent plus et quand la dictature des Archontes de l’Aube devint insoutenable, Astrée n’hésita pas une seconde à quitter l’Atlantide et donc Virgo, pour suivre les Custodiens écœurés des excès de leurs Frères. Astrée, Tammuz et une partie des Custodiens décidèrent de rejoindre une contrée lointaine qui se nommerait plus tard la Mésopotamie. Leur voyage fut long et harassant.

L’Âge de Bronze – La Chute

Installés depuis quelques siècles déjà en Mésopotamie, les Custodiens créèrent un véritable Eden où les hommes et les Kaïm vécurent en paix. Mais arriva la Chute. Cet événement fut terrible pour Astrée qui sentit son Pentacle absorber le Métal maudit. Seul l’amour de Tammuz lui permit de soutenir l’épreuve et de refermer la brèche qui s’était ouverte. Astrée pleura la blessure du Graal primordial.

Mais les humains, initiés par Prométhée surent utiliser le Métal maudit. De nombreux Kaïm tombèrent sous le coup mortel des Glaives prométhéens. Les Custodiens décidèrent donc, sous le conseil de Lilith, de subir la Ténébreuse et de suivre la voie de la Lune Noire. Astrée refusa cette horreur. Par contre, Tammuz décida au grand désespoir d’Astrée de subir les affres de la Transformation et de devenir un Selenim. Astrée décida de quitter Tammuz et la Mésopotamie. Avant de partir, Tammuz essaya de s’assouvir sur Astrée, mais il échoua. Une part de Ka-Lune Noire s’échappa de son Noyau et vint se greffer sur le Pentacle d’Astrée. Affaiblie par toutes ses épreuves, Astrée erra longtemps sans but.

L’Âge de Fer – Les Guerres élémentaires

Nephilim, elle marcha sur la Terre. Là où elle s’arrêtait, les hommes commençaient à vouer un culte à une déesse de la fertilité. De nombreuses légendes sur la Déesse Mère naquirent de son errance. L’Orichalque et le Ka-Lune Noire rongèrent son Pentacle. Elle chercha une solution à ses maux. Pourquoi tant de souffrances? Pourquoi tant de guerres? Son errance se situait en pleine Guerre élémentaire. Elle parcoura l’Europe à la recherche d’une réponse et sentit que celle-ci se trouvait dans ce fameux Ka-Soleil. C’est ainsi qu’au cours de son périple, elle apprit l’existence de la Toison d’Or. Après avoir parcourue la Terre dans tous les sens, guidée par les légendes et les rumeurs, Astrée trouva la Toison d’Or. La Toison d’Or accueillit Astrée très froidement, car fatigué des questions harcelantes de ses Frères. Quand Astrée posa sa question sur le Ka-Soleil, la Toison d’Or lui rappela le danger d’apprendre cette vérité. Elle pris ce risque, et quand la vérité rencontra son Pentacle meurtri par la Chute d’Orichalque, ce dernier se scinda en hui éclats qui par la force de la Révélation explosa.

Le nouvel Âge d’Or – Le retour d’Astrée

Une légende humaine raconte qu’un jour Astrée reviendra en mettant au monde un enfant.